Contenu

Conditions de détention et de transport des armes factices type airsoft

 

Dans le contexte actuel de menace terroriste, Bernard Gonzalez, préfet de Maine-et-Loire, a pris par arrêté le 29 mai 2018 de nouvelles règles encadrant le transport et l’utilisation des armes factices.

 

Face au réalisme de ces objets, dont certains ont l’apparence de véritables armes de guerre, et afin d’éviter toute confusion qui pourrait générer de la panique ou des réactions inappropriées de tiers ou des forces de sécurité, le port, le transport de manière apparente et le maniement de répliques d’armes à feu, d’imitations ou d’armes factices sont interdits sur l’ensemble du département de Maine-et-Loire :

  • sur la voie publique,
  • dans les transports en commun,
  • aux abords et dans les établissements scolaires,
  • dans les parcs et jardins ouverts au public,
  • dans les débits de boisson et discothèques,
  • aux abords et dans les lieux de culte,
  • dans les véhicules sur les voies ouvertes à la circulation,
  • dans les lieux privatifs ouverts au public,
  • dans les commerces et centres commerciaux,
  • dans les établissements recevant du public,
  • dans les enceintes sportives.
  • L’ensemble des maires du département a été informé de ces restrictions.
  • Les contrevenants s’exposent à des contraventions de 1ère classe.
 
 

Documents associés :