Contenu

Violences faites aux femmes

Les violences contre les femmes, par leur ampleur progressivement révélée, ne sont pas un problème d’ordre privé, mais un problème qui concerne l’ensemble de notre société.

Elles sont inacceptables.

Les violences faites aux femmes touchent tous les milieux, tous les âges. Elles prennent toutes les formes : agressions verbales, violences psychologiques, économiques, agressions sexuelles, viols. Elles sont sanctionnées par la loi quel que soit le contexte dans lequel elle sont subies : le couple, la famille, la sphère professionnelle ou étudiante, l’espace public …

Ces violences sont massives. Chaque année en France 220 000 femmes sont victimes de violences de la part de leur compagnon ou ex-compagnon et seulement 14 % portent plainte ; 94 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année.

En 2020, 98 femmes sont mortes sous les coups de leur partenaire ou de leur ex-partenaire de vie (contre 149 en 2019, 121 en 2018 et 130 en 2017).
Parmi ces victimes, on dénombre 27 hommes (contre 28 en 2018 et 21 en 2017). Ainsi, un décès criminel survient au sein du couple tous les deux jours et demi et une femme décède sous les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire tous les trois jours.
A noter que 25 enfants en 2019, sont également décédés par un de leurs parents dans le contexte de violences au sein du couple (21 en 2018 et 25 enfants en 2017).
L’étude précise aussi les circonstances du passage à l’acte pour ces morts violentes, à savoir que l’auteur des faits est le plus souvent un homme (79,2 % des cas), ayant fait usage d’une arme (67,8 % des cas). Les faits sont, les plus souvent, commis au sein d’un domicile qu’il soit celui du couple ou de l’un des deux membres (83,2 % des cas).
Les chiffres de référence https://stop-violences-femmes.gouv....

Elles bafouent les droits et la dignité des femmes et sont le premier obstacle à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

L’ampleur et la gravité de ces violences ont appelé depuis plusieurs années des réponses fortes de l’État. Au plan départemental, un important réseau d’acteurs institutionnels et associatifs est mobilisé pour prévenir et lutter contre ces violences faites aux femmes.

**3919 - Consultez toutes les Coordonnées locales : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/IMG/png/flyer3919local.png