Contenu

Un réseau d’acteurs institutionnels et associatifs mobilisés en Maine-et-Loire

 

Au plan départemental, l’État pilote l’action des acteurs institutionnels et associatifs pour prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes.

Cette politique publique est l’un des trois axes de la prévention de la délinquance, pilotée par la Préfecture.

La Commission Départementale de Prévention et Lutte contre les Violences faites aux femmes, la CODEV, est une commission spécifique du Conseil de Prévention de la Délinquance, de lutte contre les drogues, les dérives sectaires et les violences faites aux femmes présidée par le/la Préfèt·e. Elle réunit chaque année une cinquantaine de structures concernées par les réponses aux problèmes de violences faites aux femmes : services de l’État, villes ou agglomérations, Conseil Départemental, organismes et associations.
Des groupes thématiques travaillent sur la santé, la prévention, l’accueil en Police et Gendarmerie et le traitement des plaintes, l’hébergement des femmes victimes et leurs enfants.

La déléguée aux Droits des Femmes et Égalité coordonne ce travail.

En 2013, 42 acteurs du Maine-et-Loire se sont engagés ensemble en signant le protocole de prévention et lutte contre les violences faites aux femmes en Maine-et-Loire  : des services de l’État, le Conseil Départemental, des villes, des agglomérations, des organismes, des associations, etc...

Retrouvez dans ce protocole les engagements des signataires.