Actualités locales

Contenu

Surveillance des bords de Loire

 
ONCFS

L’accès aux îlots et grèves non rattachés à la berge entre La Daguenière et Le Thoureil et entre Saumur et Montsoreau est interdit. L’ONCFS et l’ONEMA y veillent.

 

Le week-end dernier, les inspecteurs de l’environnement de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et de l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), étaient en mission de surveillance sur les bords de Loire.

Protéger les milieux naturels

L’objectif était de lutter contre les différentes atteintes aux milieux, comme notamment la circulation des véhicules à moteur sur les grèves et berges de Loire, les dépôts d’immondices, les allumages de feu qui présentent un danger réel au vu de la météorologie actuelle…

En effet, deux arrêtés préfectoraux de protection de biotope ont été pris pour protéger les habitats de reproduction des oiseaux nicheurs de Loire (Sterne naine et Sterne pierregarin, entre autres).
Ces arrêtés interdisent du 1er avril au 15 août l’accès aux îlots et grèves non rattachés à la berge entre La Daguenière et Le Thoureil et entre Saumur et Montsoreau. Des panneaux rappelant cette interdiction sont présents sur certains de ces îlots.

Information et dissuasion

Les inspecteurs de l’environnement, en voiture, à pied ou en bateau ont ainsi pu assurer une présence informative et dissuasive auprès des nombreux kayakistes rencontrés dont certains prévoyaient de bivouaquer sur ces ilots. Quelques pêcheurs en infraction ont été verbalisés et un dernier contrôle samedi soir a nécessité le renfort des gendarmes de Pellouailles-les-Vignes afin de vérifier l’identité de trois individus contrôlés en infraction à la police de la pêche.

D’ores et déjà d’autres missions de surveillance sur les bords de Loire sont prévues durant la période estivale ; période durant laquelle le risque de dérangement est maximal pour de nombreuses espèces protégées.