Contenu

Covid- 19 : Rebond épidémique : nouvelles mesures en vigueur

 

La situation sanitaire en Maine-et-Loire s’est très fortement dégradée, plaçant le Maine-et-Loire parmi les départements les plus touchés de France métropolitaine actuellement.

 

Tous les territoires du département sont touchés par le Covid et dans certaines agglomérations, le taux d’incidence est bien supérieur à 300 cas positifs pour 100 000 habitants.

De nombreuses classes sont actuellement fermées impactant les enfants ainsi que les parents.

La pression sur le système hospitalier s’accentue également avec une augmentation des hospitalisations en réanimation.

Les gestes barrières et notamment le port du masque dans les lieux très fréquentés sont moins bien respectés depuis plusieurs semaines.

Dans ces conditions, Pierre ORY, Préfet de Maine-et-Loire, est amené à durcir les mesures actuellement en vigueur et plus particulièrement sur l’élargissement port du masque.

Le port du masque devient donc obligatoire dans le centre-ville d’Angers, Cholet, Saumur et Segré-en-Anjou-Bleu selon des périmètres délimités ainsi que dans les rues piétonnes et espaces piétons de l’ensemble des communes du département.

Pour connaitre le détail des mesures et des périmètres, cliquez ICI

En complément du port du masque, le contrôle du passe sanitaire doit être scrupuleusement respecté et mis en œuvre par les professionnels ou les particuliers dans les lieux ou évènementiels concernés par cette mesure. Le passe sanitaire ne dispense pas de l’application rigoureuse des gestes barrières : distanciation physique, désinfection des mains, aération des espaces clos et port du masque. Les contrôles de ces mesures par les forces de l’ordre seront renforcés dans les prochains jours et jusqu’en fin d’année.

Rappelons par ailleurs qu’un schéma vaccinal complet protège des formes graves de la maladie et réduit le risque de décès, notamment pour les personnes âgées et les plus à risque, mais n’empêche pas la circulation du virus. Près de 50 % des personnes éligibles au rappel vaccinal ont reçu une troisième injection, mais l’effort doit continuer et de nouveaux créneaux de vaccination seront ouverts dans les centres ces prochains jours.

Dans ce contexte, il est indispensable que les plus de 65 ans soient particulièrement vigilants dans leurs activités collectives, car c’est surtout dans leur tranche d’âge que les contaminations se multiplient. Il leur est instamment demandé de procéder sans délai à leur rappel vaccinal, pour celles qui n’auraient pas encore reçu leur troisième dose.