Actualités locales

Contenu

Signature du contrat de ruralité de Mauges-Communauté

 

Vendredi 16 décembre 2016, Mme Béatrice Abollivier, Préfète de Maine-et-Loire, M. Didier Huchon, Président de Mauges Communauté et M. Christian Gillet, Président du Conseil Départemental étaient réunis au siège de Mauges Communauté à Beaupréau

 

Une première en Maine-et-Loire

Le tout jeune établissement public de coopération intercommunale Mauges Communauté, créé le 1er janvier 2016, est le premier en Maine-et-Loire à mobiliser le nouvel outil de coordination des moyens techniques, humains et financiers que constitue le contrat de ruralité, afin d’accompagner la mise en œuvre de son projet de territoire.
Ce premier contrat a été signé le vendredi 16 décembre 2016, au siège de Mauges Communauté par Mme Béatrice Abollivier, Préfète de Maine-et-Loire, M. Didier Huchon, Président de Mauges Communauté et Christian Gillet, Président du Conseil Départemental.

Béatrice Abollivier a souligné le caractère de "pionnier" qui caractérise ce territoire, déjà très en pointe en ce qui concerne la réforme territoriale a félicité son président pour l’investissement de ce territoire dans le développement de stratégies de développement dans tous les domaines.

Un contrat de ruralité, pour quoi faire ?

Entre mars 2015 et mai 2016, le Gouvernement a réuni trois comités interministériels aux ruralités (Cir) qui ont permis d’identifier une centaine de mesures pour l’attractivité des territoires ruraux et l’amélioration de la qualité de vie des habitants, mesures dont le déploiement sera assuré par un nouvel outil : le contrat de ruralité.

Son contenu

À l’instar des contrats de ville, le contrat de ruralité coordonne les moyens financiers et prévoit l’ensemble des actions et des projets à conduire en matière d’accessibilité aux services et aux soins, de développement de l’attractivité, de redynamisation des bourgs-centres, de mobilité, de transition écologique ou, encore, de cohésion sociale.

Les signataires

Les contrats de ruralités sont conclus entre l’État (représenté par le préfet de département) et les présidents de pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) ou d’établissement public de coopération communale.

Durée et calendrier

Les contrats de ruralité sont conclus pour une durée de six ans, avec une clause de révision à mi-parcours.

[http://www.territoires.gouv.fr/le-contrat-de-ruralite-mode-demploi/]