Actualités locales

Contenu

Sécurité routière : être vu à l’heure d’hiver

 

Cyclistes et piétons sont particulièrement vulnérables à la tombée de la nuit. Le changement d’heure, c’est redoubler de précations

 

L’heure d’hiver accroît la période d’obscurité aux heures de pointe du soir, heures auxquelles les usagers de la route sont les plus nombreux et les plus fatigués. Le sur-risque lié à l’heure d’hiver fait plusieurs dizaines de personnes tuées supplémentaires, essentiellement les usagers à faible visibilité nocturne. Parmi eux : les piétons, cyclistes.

Pour les piétons, le nombre d’accidents augmente de 40 % entre 17h et 19h après le changement d’heure.

Des précautions simples et peu onéreuses permettent de multiplier par 5 sa visibilité

Équipé de bande rétroréfléchissantes, on est vu à 150m au lieu de 30m sans signalisation.

JPEG - 35 ko

.
.
.

Rappel des équipements obligatoires à vélo :

Un vélo en bon état et bien équipé contribue à garantir votre sécurité ainsi que celle des autres usagers de la route.

Les équipements obligatoires :

  • Deux freins, avant et arrière.
  • Un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge.
  • Un avertisseur sonore.
  • Des catadioptres (dispositifs rétroréfléchissants) : de couleur rouge à l’arrière, de couleur blanche à l’avant, de couleur orange sur les côtés et sur les pédales.
  • Le port d’un gilet rétroréfléchissant certifié est obligatoire pour tout cycliste (et son passager) circulant hors agglomération, la nuit, ou lorsque la visibilité est insuffisante.

En savoir plus pour votre sécurité à vélo