Contenu

Radicalisation : signalement ou dénonciation ?

 

Le signalement est parfois assimilé ou confondu avec la dénonciation calomnieuse ou la délation. Quelles frontières entre "l’acte indigne" et "l’acte citoyen" ? Une clarification s’impose.

Au cours de nos déplacements sur le terrain, à la rencontre de nos partenaires pour des actions de sensibilisation, nous sommes régulièrement confrontés à des questions touchant au signalement des personnes présentant des signes de radicalisation.

Comme si nous avions d’un côté une zone positive, le signalement qui repose sur la coopération et des faits objectifs et de l’autre côté une zone négative composée de dénonciations étayées par la délation ou le « ragot ». Alors, comment distinguer le champ du signalement de celui de la dénonciation ?

Retrouvez les explications sur le site de l’UCLAT [1]

 

[1Unité de Coordination de la Lutte Antiterroriste