Actualités nationales

Contenu

Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020

 

À l’occasion du lancement de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté lundi 19 mars le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, dont internet est la première priorité. Construit en coopération avec les acteurs de la société civile, ce nouveau plan couvre l’ensemble des champs de la lutte contre la haine raciste et antisémite : police, justice, éducation, citoyenneté, culture et internet.

 

Dans un contexte de recrudescence des actes racistes et antisémites, l’État doit être le garant des libertés individuelles et protéger les citoyens victimes d’actes ou de propos discriminants en fonction de leur origine, croyance ou religion.

Dans ce cadre-là, un plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme avait été rendu public le 17 avril 2015 par le Premier ministre et quatre grandes priorités avaient été définies :

- la mobilisation de tous les acteurs ;
- la sanction contre les auteurs d’actes ou de paroles racistes et antisémites ;
- la régulation d’internet et des réseaux sociaux ;
- l’éducation et la transmission des valeurs.

Le plan 2018-2020 vient renforcer ce dispositif autour de quatre axes prioritaires :

  1. lutter contre la haine sur Internet
  2. éduquer contre les préjugés
  3. protéger les citoyens et mieux prendre en compte les victimes
  4. investir de nouveaux champs de mobilisation

Consultez :

Pour aller plus loin, toutes les informations sur le portail du gouvernement