Actualités locales

Contenu

Pas de teknival en Maine-et-Loire

 

Le préfet prend 2 arrêtés visant à interdire l’organisation d’un teknival ou assimilé dans le département

 

Le Préfet Bernard Gonzalez a pris ce jour, 26 avril 2019, un arrêté visant à interdire en Maine-et-Loire l’organisation de manifestations festives à caractère musical (rave party, teknival) entre le 27 avril et le 7 mai 2019, autres que celles légalement déclarées et autorisées.
Cet arrêté vise à prévenir tout risque d’atteinte à l’ordre et à la tranquillité publics et à garantir la sécurité sanitaire et routière qu’un rassemblement non autorisé de plusieurs milliers de personnes est susceptible de compromettre.
Pour prévenir toute tentative d’organisation illégale d’une telle manifestation, le Préfet interdit la circulation des poids-lourds de plus de 3,5 tonnes de PTAC transportant du matériel susceptible d’être destiné à son installation (sonorisation, sound-system, amplifi-cateurs…) sur l’ensemble des réseaux routiers, national et secondaire, du département du 27 avril au 7 mai.
En cas de manifestation illicite, les organisateurs s’exposent aux sanctions prévues par les articles R211-27 du code de la sécurité intérieure et 131-13 du code pénal. Le non-respect du présent arrêté d’interdiction peut en outre donner lieu à la saisie du matériel et sa confiscation par le tribunal.
La constatation d’infractions commises par les éventuels participants à un tel événement interdit (usage et trafic de stupéfiants, conduite sous l’emprise d’un état alcoolique ou après consommation de stupéfiants, tapage nocturne, dégradations, agressions et bagarres… qui sont le corollaire de ce genre de manifestations) sera sanctionnée.