Contenu

Le dispositif Ville Vie Vacances (VVV) et ANCV.

  • Ville Vie Vacances est un dispositif interministériel qui consiste à prendre en charge des jeunes en difficulté, en voie de marginalisation ou en risque de délinquance, prioritairement âgés de 11 à 18 ans.

Cette opération permet à ces jeunes de bénéficier d’un accès à des activités culturelles, sportives et de loisirs durant les temps de vacances scolaires. Il s’agit d’un dispositif intégré de prévention de la délinquance.
Composante essentielle de la Politique de la Ville, ce dispositif bénéficie en priorité aux jeunes résidant dans les agglomérations en quartier prioritaire.
Une attention particulière est portée sur l’éducation, la prise de responsabilité, la mixité et la diversité des publics.
Les jeunes concernés sont, dans la mesure du possible, associés à la conception et à la réalisation des projets.
Outre les actions financées sur la dotation départementale « Ville Vie Vacances », peuvent également être mis en place des stages organisés par le Ministère de la Défense ainsi qu’un « Ville Vie Vacances-Solidarité Internationale » piloté par le Ministère des Affaires Étrangères pour favoriser les projets de développement dans les pays étrangers.

Outre les actions en faveur des jeunes, les financements peuvent être mobilisés sur des projets de formation des animateurs de structures participant au dispositif VVV.

Depuis 2016, il n’y a plus d’appel à projet départemental Ville-Vie-Vacances. En effet, les partenaires signataires des 3 contrats de ville du département ont décidé d’intégrer l’AAP VVV dans l’appel à projet de chaque contrat de ville (CV de l’agglomération angevine, CV de l’agglomération choletaise, CV de l’agglomération saumuroise). Vous reporter à l’AAP du territoire où l’action VVV sera développée.

  • ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances) : Le Commissariat général à l’égalité des territoires et l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANVC) lancent chaque année dans 30 départements (dont le Maine-et-Loire) un appel à projets relatif au "soutien à la mobilité européenne des jeunes âgés de 16 à 25 ans résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)" ; l’idée est "d’encourager la mobilité et la citoyenneté européennes" des jeunes des quartiers prioritaires n’étant jamais ou rarement partis en vacances. En 2016, l’appel à projets était doté d’une enveloppe de 700.000 euros, correspondant à l’accompagnement de 1.900 jeunes venant de ces 30 départements, pour un séjour de 4 à 14 jours. Il s’inscrivait dans le volet "Jeunesse" des contrats de ville. En 2015, le dispositif avait permis à près de 1.700 jeunes de participer à 175 séjours. Les candidats à l’appel à projets doivent être des organismes à vocation socio-éducative, sociale, médico-sociale de statut associatif implantés au sein des QPV. Les aides peuvent aller jusqu’à 300 euros par jeune pour les séjours en France et jusqu’à 400 euros par jeune pour les séjours en Europe. Il est possible de mener des projets sur toute l’année (période scolaire et extrascolaire). Généralement trois dates sont programmées pour le dépôt des dossiers : le 1er mars, le 1er juin, le 15 septembre. Nous vous invitons à consulter le site où l’appel à projets sera mis en ligne dès sa parution en 2017. L’appel à projets national sera relayé, en temps utile, par la préfecture de Maine-et-Loire auprès des chefs de projets des trois contrats de ville et des structures impliqués dans le dispositif Ville-Vie-Vacances. En attendant l’appel à projets ANCV-CGET 2017, ci-joint celui de 2016. contacts pour le Maine-et-Loire :
    - Préfecture - bureau de la politique de la ville (pref-politique-ville@maine-et-loire.gouv.fr) et délégués du Préfet (pref-delegues-prefet@maine-et-loire.gouv.fr)

(MAJ du 16 novembre 2016)