Actualités locales

Contenu

La prévention routière au cœur des préoccupations de sécurité

 

Les services de l’État, aux côtés de partenaires institutionnels et de volontaires, se mobilisent pour transmettre des messages de prévention renouvelés et ciblés, en fonction des usagers de la route et des problématiques qui leur sont propres. Le message adapté ainsi délivré touche directement le cœur de cible.

 

Dimanche 7 juin 2015, journée consacrée aux motards

Deux actions parallèles ont été conduites dimanche 7 juin par la coordination sécurité routière de la Direction départementale des territoires (DDT) et la Gendarmerie nationale.

La DDT a réitéré son action post-permis moto

L’objectif de cette formation est de développer la capacité de chacun à effectuer des freinages d’urgence, à gérer les trajectoires, à éviter les collisions en faisant appel aux réflexes et aux notions essentielles de sécurité, permettant ainsi d’acquérir les automatismes indispensables face aux dangers de la route.

Dispensé par des formateurs de l’AFDM et de la CASIM, la formation ne se contente pas d’exercices techniques, elle met aussi l’accent sur le comportement, aussi bien celui du motard que celui des autres usagers de la route. En effet, la technique peut sortir le motard d’une situation compliquée, explique les formateurs de l’AFDM. « Se sortir d’une situation à risques, c’est bien. Éviter de se placer dans cette situation, c’est mieux ».

La cible : les usagers qui viennent d’obtenir le permis moto, les motards en reprise de conduite .

Depuis 2011 , une quinzaine de formations ont été mises en place avec un succès croissant. Près de 150 motards en ont ainsi bénéficié.

La journée de formation est entièrement gratuite. L’ensemble des frais de formation est pris en charge par la coordination ainsi que les frais de repas pour l’ensemble des formateurs et stagiaires (budget du Plan Départemental de Sécurité Routière de l’Etat).

La gendarmerie nationale travaille à renforcer la maîtrise de son engin

La journée s’est déroulée en 2 temps, encadrée par les motards de l’escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale. L’édition 2015 confirme le succès de cette formule, avec la participation de 100 motos, dont 6 pilotées par des femmes, 7 par des jeunes de moins de 25 ans (dont 3 titulaires du permis moto depuis moins de 3 ans) et la présence de 34 accompagnatrices à l’arrière des 2 roues. Sandra Guthleben, Directrice de cabinet du Préfet était l’une d’elles.

Le matin a été consacré à des ateliers techniques, visant à travailler la maniabilité, la trajectoire, la réactivité, à acquérir ou revoir les notions de secourisme liées aux accidents de la route et à tester les réflexes lors de simulations d’états alcooliques.

L’après-midi estival a été l’occasion d’un rallye de 80 km, nécessitant une bonne maîtrise de sa trajectoire, notamment sur la route sinueuse de la corniche angevine.

Le gagnant du rallye s’est vu offrir un airbag moto, gilet particulièrement efficace, qui se gonfle instantanément en cas de choc ou de chute pour protéger les dos et la cage thoracique du motard.
Notons que la 10ème place est revenue à une des 6 femmes pilotes, qui s’est vue offrir une tablette.

Proximité des professionnels, technique et convivialité ont été les éléments clés de cette journée particulièrement bien suivie.

Lundi 8 juin 2015, prévention en milieu scolaire au CFA de Narcé

L’établissement d’enseignement professionnel de Narcé à Brain-sur-l’Authion compte 1200 jeunes (500 lycéens, 700 apprentis), dont beaucoup sont motorisés, et une longue implication dans les actions de prévention de sécurité routière.

Lundi 8 juin, une grande journée consacrée à la sécurité routière a été organisée conjointement par la coordination sécurité routière de la préfecture et l’ensemble de la communauté éducative du CFA de Narcé, à laquelle a participé Sandra Guthleben, directrice de cabinet du préfet.

Pascal Dragotto, cascadeur professionnel et inspecteur de la sécurité routière, accompagné du Service Départemental d’Incendie et de Secours et de la Gendarmerie du Maine-et-Loire, ont mis en scène un accident mortel retraçant « L’histoire d’Alex » devant l’ensemble des élèves. Les images fortes, plus que tous les discours ont démontré le risque majeur d’un accident de deux-roues en ville, même à vitesse réduite.

Puis les jeunes ont présenté leurs travaux, effectués au cours de l’année, et ont fait la promotion du site sécurité routière « Jeunes », qu’ils ont contribué à l’élaborer l’année passée avec la coordination Sécurité Routière de la préfecture.

Tout au long de l’après-midi, une exposition des créations d’arts plastiques des jeunes de Narcé et des enfants des classes maternelles du département a été proposée aux élèves. En effet, l’Inspection Académique a travaillé en 2015 avec 42 écoles maternelles sur le thème « Vivre dans un espace urbain et rural – prendre conscience de la rue et de son environnement ».

Cette journée a été close par la Compagnie Lez’arts qui a présenté son spectacle théâtral « Provocation à la sécurité routière ». Forme innovante d’action de prévention, « Provocation à la Sécurité Routière » est un spectacle qui prend le contrepied des discours habituellement tenus sur les dangers de la route pour provoquer la réflexion chez les jeunes.

Les actions menées en classe en 2015 :

  • En Français : classe de 1ère BAC PRO « Maintenance des matériels » Récits de vie « La 1ère fois à conduire »
  • En Sciences : classe de 1ère : Approches de la masse et de la cinétique de la vitesse
  • En Environnement : classe de CAP – prévention-santé-environnement : réflexion sur les addictions et réalisation d’un flyer
  • En Arts Plastiques : classe terminale BAC PRO « Travaux Publics » création artistique sans passer par la représentation d’une route ou d’une voiture.
  • Atelier psychologie : classe de BTS – réflexion sur la prise de risques avec une psychologue – Françoise Poissonneau sur le thème « La sécurité routière, de la représentation à la réalité ».

Pour rappel, en 2014, les élèves du CFA de Narcé s’étaient illustrés en réalisant un film primé dans le cadre du Festival européen du film de la sécurité routière ainsi qu’en contribuant à l’élaboration du site « Jeunes » de la coordination sécurité routière de la Préfecture (www.sr49.fr)