Actualités locales

Contenu

La Fondation AMIPI - Bernard Vendre a fêté ses 50 ans sur son site de Beaucouzé

 

La fondation, dont le crédo est de faire progresser les personnes en situation de handicap cognitif vers l’autonomie et l’emploi, par le travail manuel, dispose de 7 usines d’apprentissage en France, dont une à Beaucouzé.

 

Ses sites sont spécialisés dans la production de câbles destinés à l’industrie automobile, l’une des plus exigence en matière de constance de qualité. Ils ont les mêmes contraintes en terme de coût, de qualité et de délais que n’importe quelle autre entreprise.


*
*
En 50 ans, plus de 1500 personnes handicapées cognitives ont trouvé un emploi durable par le biais de la Fondation, générant une non-dépense sociale estimée à près de 350 millions d’euros.

Béatrice Abollivier, Préfète de Maine-et-Loire, Christophe Béchu, Sénateur-Maire d’Angers et Michel Ricochon, représentant la Direction Régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation et de l’Emploi des Pays de la Loire parrainaient cet événement anniversaire, aux côtés de nombreux invités.


*
Maryse Vendre : "Chacun doit pouvoir devenir ce qu’il est en puissance. Notre démarche donne des résultats vertueux, car l’exclusion coûte cher"

Après une présentation de la Fondation, de son histoire, de ses valeurs, de ses activités et de ses missions, par Maryse Vendre, Fondatrice et Présidente du comité Scientifique et par Jean-Marc Richard, Président, les invités ont pu faire une visite commentée des ateliers des Beaucouzé, avec que la médaille de l’insertion ne soit remise par les autorités présentes à trois personnes ayant trouvé un emploi dans des entreprises angevines grâce à leur parcours d’apprentissage par le travail dans l’usine de formation de Beaucouzé.


*
Béatrice Abollivier, Préfète : "on ne peut pas se satisfaire du taux de chômage des personnes handicapées , qui est supérieur à 20%). La véritable originalité de la philosophie de la Fondation est l’inverse de ce qui se fait habituellement : au lieu d’adapter les postes de travail au handicap, vous adaptez vos salariés au monde réel du travail."

En savoir plus sur la fondation AMIPI -BERNARD Vendre dans le communiqué joint :
Communique de presse Angers 2016 (format pdf - 548.8 ko - 22/01/2016)