L’arrondissement

 

L’arrondissement de Cholet regroupe, au cœur historique de la Vendée militaire, 193112 habitants et 78 communes.}}

 

Le Chef-lieu, fort de 54200 habitants, est la 5ème ville des Pays de la Loire.
L’économie se caractérise à la fois par une activité agricole importante et un fort dynamisme industriel (2ème bassin industriel des Pays de la Loire par ses effectifs).

L’industrie est très bien répartie dans tout le choletais et le Mauges rurales, et en fait véritablement le pays des « usines à la campagne ». Elle a été longtemps dominée par les secteurs de la chaussure et de l’habillement (ERAM, GEP, CATIMINI, NEW MAN…) ; d’autres domaines tels la plasturgie, la mécanique, l’électromécanique (NICOLL, JEANNEAU, BODET, THALES, MICHELIN) sont aussi présents. Le secteur agro-alimentaire (PASQUIER, CHARRAL, PORCIAL…) qui peut notamment s’appuyer sur des élevages de qualité et des centres d’accouvage d’importance internationale (GRIMAUD, GRELIER…) est également porteur d’avenir, ainsi que le tourisme vert en pleine expansion.

Sur le plan touristique et culturel, l’arrondissement de Cholet, qui comporte un nombre intéressant de vestiges mégalithiques, reste marqué par de nombreux témoignages des guerres de Vendée (abbaye de Saint Florent le Vieil, musée d’art et d’histoire de Cholet, vitraux vendéens…). Il correspond en effet à la quasi-totalité des Mauges, région du Bas-Anjou dont sont issus les principaux chefs de l’insurrection vendéenne (Cathelineau, Stofflet, d’Elbée, Charrette, La Rochejacquelein…) et qui fut le théâtre de la majeure partie des opérations militaires. A noter également les nombreuses possibilités d’excursions offertes par les vallées de l’Evre et de la Moine, ainsi que la parc oriental du château de Maulévrier, site classé et plus grand jardin japonais d’Europe (12ha). Enfin, l’arrondissement de Cholet abrite la patrie d’un des pères de notre langue, Joachim du Bellay (« Défense et illustration de la langue française »), natif de Liré, ainsi que celle, à Saint Florent le Vieil, de l’écrivain Julien Gracq (« Le rivage des syrtes »).
Fixé à l’origine à Beaupréau, le siège de la sous-préfecture a été transféré à Cholet en 1857.

La sous-préfecture est abritée depuis cette date dans l’ancien hôtel Tharreau et présente d’intéressants décors de l’époque Louis WVI et Directoire, certains étant attribués au père de David d’angers. L’hôtel Tharreau avait été sous le Directoire le siège de la Société des Onze, association de fabricants de toiles chargée de relancer l’industrie textile après les événements de la Révolution.

Liens utiles :

Ville de Cholet
Agglomération du CHOLETAIS
Communauté de communes du BOCAGE
Communauté de communes du canton de CHAMPTOCEAUX
Communauté de communes de la région de CHEMILLE
Communauté de communes du CENTRE MAUGES
Communauté de communes de MOINE et SEVRE
Communauté de communes du canton de MONTREVAULT
Communauté de communes du canton de SAINT FLORENT le VIEIL

 
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)