Contenu

Grenelle de la lutte contre les violences conjugales

 
 

Le 3 septembre 2019 s’ouvre "le Grenelle de la lutte contre les violences conjugales". Cette date, choisie pour faire écho au numéro d’urgence 3919, sera le début d’une longue série de rencontres qui se termineront le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, par la présentation d’un nouveau plan stratégique quinquennal.

Une mobilisation générale contre les violences sexistes et sexuellesSommaire

Cette période de travaux doit inciter à aller plus loin et trouver avec l’ensemble des partenaires concernés mais également toute la société des mesures nouvelles, au plus près du terrain, pour aider les femmes victimes de violences.

Ce grenelle permettra également de rappeler aux auteurs de violences la loi et la gravité des faits et d’inciter les témoins à intervenir

Quelles sont les peines encourues ? en grand format (nouvelle fenêtre)
Quelles sont les peines encourues ?
Faites le geste qui sauve ! en grand format (nouvelle fenêtre)
Faites le geste qui sauve !

Dès le 3 septembre, le Premier Ministre annonce 10 mesures concrètes fortes

Sommaire

https://www.gouvernement.fr/un-grenelle-et-des-mesures-fortes-pour-lutter-contre-les-violences-conjugales

Des grenelles des violences organisés dans toute la FranceSommaire

En Maine-et-Loire, dès le 9 août, le Préfet René Bidal avait réuni à la Préfecture des représentants des associations départementales luttant contre les violences faites aux femmes.
Cette rencontre visait à préparer une rencontre plus large, le 5 septembre prochain, dans le cadre du "Grenelle" contre les violences conjugales décidé par le Gouvernement et porté par Madame Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes.

Le préfet de Maine-et-Loire réunit spécialement le Comité Local d’Aide aux Victimes (CLAV)Sommaire

René Bidal, Préfet de Maine-et-Loire, réunit le comité local d’aide aux victimes (CLAV) de Maine-et-Loire, dès le vendredi 6 septembre 2019 à la préfecture, avec un ordre du jour ciblé, devant amener à des conclusions opérationnelles et des propositions pour améliorer concrètement les actions :

  • Évaluation du danger : les mesures à consolider pour mieux repérer les victimes de violences ;
  • Développement et suivi du recueil des plaintes des victimes dans les hôpitaux ;
  • Renforcement de l’efficacité de la mise en protection des victimes, sécurité et accompagnement des enfants témoins ;
  • Hébergement d’urgence des victimes et des auteurs de violences ;
  • Approfondissement de la coordination des acteurs des acteurs de terrain.

Communiqué de presse - réunion du CLAV 49 (format pdf - 253.9 ko - 02/09/2019)

Une grande consultation citoyenne Sommaire

Ce Grenelle s’accompagne également d’une consultation

Tout citoyen peut apporter sa contribution.

Vous souhaitez participer ? Envoyez vos propositions par courriel !

Pour aller plus loin : Sommaire