Actualités locales

Contenu

Fêtes de fin d’année en toute sécurité pour les consommateurs

 

Marché de Noël d’Angers

En cette période de consommation festive, la Direction départementale de la protection des populations active un dispositif de contrôle du commerce ciblé.

 

Quel est l’objectif ?

Il est simple : protéger le consommateur. Tout d’abord, en s’assurant que les produits proposés à la vente ne sont pas dangereux. Ensuite il s’agit de vérifier que les normes de marquage, d’étiquetage, de présentation sont respectées pour une information de qualité et non trompeuse. Le champ du contrôle est large : produits alimentaires festifs comme le foie gras, les produits carnés ou de la mer, produits manufacturés et tout particulièrement les jouets. C’est pourquoi la DDPP est mobilisée sur ce thème dès la mi novembre jusque début janvier.

Tous les commerces sont ils visés ?

Tout commerce peut être contrôlé dès lors que sont proposés à la vente des produits en lien avec les fêtes. Les marchés de Noël, dont celui d’Angers, le plus grand du Maine-et-Loire, sont inclus dans ce dispositif.

Quels sont les chiffres ?

Au total plus d’une centaine d’établissements a été contrôlée et 39 inspections sanitaires ont été menées.
39 établissements ont été détectés en anomalie.
Toute infraction constatée donne lieu à une suite proportionnelle à sa gravité : avertissement, mesure de police administrative, procès-verbal.

Quelle est la nature des anomalies relevées ?

Pour les produits alimentaires, les services d’inspection ont constaté des défauts d’hygiène : fermeture transitoire d’une boulangerie-pâtisserie pour effectuer un grand nettoyage, avertissement chez un traiteur. La détention en vue de la vente de produits à date limite de consommation dépassée a été sanctionnée par 2 procès verbaux dans une épicerie et un supermarché et une huile de friture a été jugé impropre à la consommation...
S’agissant de l’information du consommateur, la mention des allergènes, désormais obligatoire, est encore très défaillante, y compris en restauration. D’autres infractions ont été relevées concernant la tromperie sur la nature des produits (vins, crème chantilly …)

Les contrôles sur le sécurité de certains produits en période de fêtes revêtent toute leur importance : guirlandes lumineuses, recherche de phtalates, traduction des notices (indispensable à une bonne utilisation des produits), interrogation sur la qualification de "jouet" pour garantir la sécurité des enfants...

Une attention particulière des enquêteurs a été portée au marquage (produits de bijouterie, de maroquinerie, composition des articles textiles et chaussants...).

  • A savoir : En l’absence de la mention "made in France", la mention du pays d’origine n’est pas obligatoire et son absence est à relier avec un produit importé. La lecture des étiquettes permet donc au consommateur de faire des choix éclairés en matière de consommation : manger local, production durable, éco-responsable…

La publicité des prix a été vérifiée et a fait l’objet de rappels à la règle.

Vérification aussi des conditions de travail

Ces contrôles donnent lieu également à des signalements de situation de travail dissimulé, en particulier sur les marchés, en collaboration avec les services d’inspection du travail de la DIRECCTE.

Parallèlement, la DDPP s’assure également que le consommateur dispose d’informations claires et loyales.