Actualités locales

Contenu

Dispositif d’aide aux enfants des Harkis

 

Un dispositif de solidarité a été instauré à compter du 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2022 à destination des enfants d’anciens harkis, moghaznis et personnels des diverses formations supplétives.

Les bénéficiaires doivent justifier d’une résidence stable et effective en France et d’un séjour, pendant au moins 90 jours, dans les camps et/ou hameaux de forestage (1) figurant en annexe du décret n°2018-1320 du 28 décembre 2018.

Une aide de solidarité couvrant des dépenses urgentes et essentielles en matière de logement (impayés de loyer, désendettement, aménagement d’un logement pour une personne en situation de handicap, travaux de salubrité…), de santé (dépenses non prises en charge par la sécurité sociale et les complémentaires…) mais aussi de formation ou d’insertion professionnelle (formations, création d’entreprise…) sera versée aux demandeurs après avis d’une commission nationale.

L’aide ne pourra être accordée qu’une seule fois pendant toute la durée d’existence du mécanisme de solidarité. Elle ne sera versée qu’en complément des aides de droit commun que les intéressés devront par ailleurs solliciter.

Les dossiers peuvent être retirés auprès des services départementaux de l’ONACVG ou sur le site internet de l’ONACVG (www.onacvg.fr). La date limite de dépôt de ces dossiers est fixée au 31 décembre 2022.

Les personnes concernées et intéressées par ce dispositif peuvent se renseigner ou solliciter un rendez-vous auprès du :
Service départemental de l’ONACVG de Maine-et-Loire
Cité administrative
15 bis rue Dupetit-Thouars
49047 ANGERS CEDEX 01
Tel : 02.41.47.82.92 – Mail : sd49@onacvg.fr

(1)structures créées à la fin de la guerre d’Algérie en France, pour loger, former et employer des familles d’anciens Harkis à des travaux de reboisement et d’aménagement des forêts domaniales.