Actualités

Contenu

Chaleur = baignade = danger

 

Trois jeunes gens et une enfant se sont noyés en l’espace de 3 jours en Maine-et-Loire. Il faut impérativement RESPECTER LES INTERDICTIONS EN VIGUEUR, prendre les précautions utiles et surveiller les enfants et adolescents.

RAPPEL : La baignade est interdite en Loire

 

La baignade, activité largement pratiquée en région

La région offre de nombreux sites de baignade naturels, ainsi qu’une proportion de bassins de natation sportifs et/ou ludiques sensiblement plus élevée qu’au niveau national.
Selon le baromètre santé environnement réalisé en 2014, 67% des Ligériens déclarent se baigner dans la région, en mer, lac ou rivière, ne serait-ce qu’occasionnellement, et 63% indiquent le faire en piscine publique.

Le risque n°1 : la noyade

La noyade est le plus important des risques liés à la baignade et elle constitue une des principales causes de décès par accident. En France, plus de 1200 noyades accidentelles, liées ou non à la baignade, donnent lieu en moyenne chaque année entre juin et septembre à l’intervention de secours organisés.

Près de sept noyades sur dix concernent des hommes.

15% des victimes sont âgées de moins de six ans et plus de 40% de 45 ans et plus. La majorité des noyades surviennent en mer, plus du quart dans un cours d’eau ou un plan d’eau et environ 17% dans une piscine, le plus souvent familiale.
Plus du tiers de ces noyades accidentelles entraînent un décès : 497 en 2012 dont 28 parmi les moins de six ans et 145 décès chez les plus de 65 ans.

En Maine-et-Loire, en milieu naturel, le risque le plus élevé est constitué par la baignade sauvage en Loire et dans les carrières désaffectées.

.
.

Les moyens de prévention

Le Baromètre santé 2010 de l’Inpes montre qu’un Français sur cinq ne sait pas nager et un enfant sur deux alors qu’il arrive en classe de 6ème. En Pays de la Loire, 89% des jeunes de 15-25 ans disent savoir nager « plus de 50 mètres », 7% déclarent savoir nager « suffisamment pour parcourir environ 10 mètres » et 4% ne pas savoir nager.

L’application de recommandations élémentaires comme savoir nager, surveiller en permanence les enfants, prendre en compte son niveau physique avant la baignade, rester dans les zones tutorisées, équiper les piscines privées de dispositifs de sécurité, permettrait d’éviter ces accidents.

Tous les conseils de l’INPES : SE BAIGNER SANS DANGER

www.res.sports.gouv.fr
.
.

Sites de baignade en Maine-et-Loire et qualité de l’eau

Dans le département, 19 sites de baignade sont répertoriés :
Liste baignades 49 (format pdf - 21.1 ko - 10/07/2018)
ATTENTION le site de Rochefort sur LOire n’est pas surveillé par un maitre nageur ;
le site de Brissac est d’accès payant.

Pour chacun d’entre-eux, une surveillance régulière est opérée tout au long de l’été pour vérifier la qualité des eaux de baignade.

Le site internet du Ministère de la santé et des solidarités publie un carte interactive de la qualité des eaux de baignade : la consulter

 
 

Documents associés :