Contenu

Cas d’influenza faiblement pathogène dans 2 élevages de canards

 

Toutes les mesures sanitaires pour éviter la circulation du virus, inoffensif pour l’homme, ont été prises afin d’éviter le développement de pathologies au sein des élevages

 

Suite aux dépistages systématiques par autocontrôle réalisés par les agriculteurs sur leurs élevages, deux cas d’Influenza H5 ont été révélés la semaine dernière dans deux élevages de canards prêts à gaver, un sur la commune déléguée de Vihiers (6 500 bêtes) et un sur la commune du May-sur-Êvre (12 500 bêtes).

Un arrêté d’infection a été pris et une zone de protection de 1 km mise en place autour de ces deux élevages. Les troupeaux ont été abattus vendredi après-midi et samedi et les cadavres traités par l’équarrissage.

Une enquête épidémiologique est en cours.
La situation sanitaire actuelle justifie que les mesures de biosécurité visant à la protection des élevages soient à leur niveau le meilleur.

Pour rappel, les virus H5 faiblement pathogènes ne sont pas dangereux pour l’homme. Les mesures de lutte sanitaire visent à empêcher la circulation des virus dans les élevages et le développement de pathologies pour les animaux.

 
 

Documents associés :